Faire de la randonnée avec son chien !!!

A la mer, à la montagne , pendant les vacances, le week end ou en simple promenade quotidienne, vous pouvez emmener votre chien avec vous en randonnée. Une autre manière de partager de nombreux instants avec son chien. En prenant toutefois là aussi certaines précautions !

Faire des balades, plus ou moins longues avec son chien est un des plaisirs que l’on peut partager régulièrement.

Prendre en compte les capacités de son chien

Tous les chiens ne sont pas égaux. Certaines races sont plus aptes, plus robustes que d’autres, et supporteront donc mieux les longues marches. Sur terrain plat ou escarpé. Il est donc essentiel de tenir compte de la nature de son chien. Ses capacités, son âge et son état de santé également (embonpoint, casanier, ...).

Une visite chez le vétérinaire

Lors d’une visite chez votre vétérinaire, vous pourrez lui demander conseil. Le praticien examinera également le chien d’un point de vue cardiaque, respiratoire, etc. Cela permet de s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indications. De penser à renouveler aussi si besoin les traitements antiparasitaires (puces, tiques, moustiques…) afin que le chien soit correctement protégé.

Un peu d’entraînement au préalable

Comme tout sportif qui se respecte, un entraînement préalable en vue de faire de la randonnée avec son chien n’est pas inutile. Cela permet de voir tout d’abord si le chien y prend du plaisir. Et quel peut être son niveau d’endurance. Bien entendu, l’entraînement se fera sur quelques semaines ou quelques mois avant. Et de manière progressive.

Prendre les bons chemins…

Tous les sentiers de randonnée ne sont pas accessibles aux chiens. C’est une précaution qu’il faudra prendre avant de s’engager.

Par ailleurs, soit le chien obéit bien au rappel ; soit il devra rester à portée de vue de son maître. A noter que sur certains chemins de randonnée les chiens doivent être tenus en laisse. Ce peut être le cas en montagne avec la possibilité de « croiser » des troupeaux, voire des chiens gardiens de troupeaux. Mais le chien peut aussi être attiré par du gibier et son instincts de chasseur refaire surface !

Selon la loi, tout chien est considéré comme divaguant lorsque qu’il n’est plus à portée de vue ou de voix de son maître. Les chiens sont interdits (même en laisse) dans les parcs nationaux, certains parcs régionaux et certaines réserves naturelles – pour ne pas perturber la faune. Certains refuges et gîtes d’étape refusent également les animaux. Il faut donc bien vous renseigner avant de partir. Enfreindre cette interdiction vous expose à une forte amende. Assurez-vous que le circuit de randonnée ne comporte aucun obstacle de type pont de singe, zone à escalader, passage en bord de falaise.... Il faut s'adapter à son compagnon de rando. Impossible de lui faire franchir ces obstacles s’il ne tient pas dans votre sac à dos ou si vous n’avez pas de harnais spécial pour le porter.

… et prendre son temps

Une fois en route, il est ne faut pas hésiter à faire régulièrement des pauses. Et de s’arrêter dès l’instant que le chien montre quelconque signe de fatigue, d’essoufflement. Qu’il fasse chaud ou non, il faut disposer d’eau afin que le chien puisse à tous moments se déshydrater à volonté. Le soleil est aussi l’ennemi des randonneurs… et des chiens. Il ne faut pas l’oublier.

Attention aux chutes et autres foulures

Ne prenez pas de risque et n’en faites pas courir à votre chien ! Cela afin d’éviter tout risque de chute ou de blessure (foulures, entorse, rupture des ligaments croisés…) qui serait bien compliqué de gérer lorsque l’on se retrouve quelque peu isolé avec son chien.

Les coussinets du chien pourront être protégés à l’aide d’une solution tannante disponible chez votre vétérinaire. Il en est de même pour les écrans solaires spécialement élaborés pour les chiens (utile sur les zones où la peau est la plus fine, la truffe, notamment si elle est dépigmentée).

Et se méfier des vipères aussi

Une morsure de vipère est douloureuse pour le chien. le chien peut aussi faré une réaction allergique. Attention donc où vous mettez les pieds et les pattes ! Frapper le sol à l’aide d’un bâton peur permettre de faire fuir toutes vipères. Consultez l'article à ce sujet :

Enfin au retour : inspection générale

Et comme régulièrement, d’autant plus après une sortie dans la nature, pensez à inspectez votre chien. Le poil, pour vérifier l’absence de tiques notamment.

Mais aussi d’épillet :

Les épillets sont des épis de graminées sauvages eux-mêmes regroupés en épi au sommet d’une tige. A la fin du printemps, ces herbes se dessèchent, durcissent et se détachent alors très facilement de leur tige. Les épillets se glissent et se déplacent facilement dans tous les orifices ou espaces : les yeux, le nez, les oreilles, les voies génitales, les espaces inter-digités. Il ne faut pas le laisser s'installer sous peine de créer d'importants dégâts sur son passage !!!

Les coussinets peuvent retenir de petit cailloux ou être blessés. Il existe des chaussures pour chien, mais elles imposent tout de même que le chien les accepte bien et s’y sente à l’aise.

Les équipements pour partir serein :

❖ Les chaussures ou bottines : ci-dessus

❖ Sac à dos pour chien : le petit « plus »

Il existe des sacs à dos pour chien. Mais attention, un chien n’est pas un âne ou un cheval ! Ce type d’accessoire ne doit pas être surchargé. Il peut renfermer une gamelle souple, quelques croquettes. Comptez en moyenne 10% de poids de charge par rapport au poids du chien, pas davantage !!

❖ une gamelle souple ou gourde pour chien

❖ de l'eau pour vous et pour votre chien

❖ quelques croquettes (pas besoin de prendre une dose complète)

❖ son collier (autour de son cou, avec une médaille indiquant qu'il est identifié par puce électronique, et mieux une médaille avec votre numéro de télephone)

❖ un harnais avec une poignée dorsale pour le soulever et l'aider à passer un obstacle

❖ une laisse

❖ une serviette éponge (pour l'essuyer en cas de petite baignade, et sinon pour se coucher)

❖ une trousse de premiers soins en cas de petits bobos, ou un peu plus gros ...

( ❖ ses papiers : identification et passeport à protéger des risques de pliures et déchirures et dégâts des eaux !!!)

Et maintenant à vos chaussures de marche, bonne balade !!!!

Sources: https://www.santevet.com/articles/faire-de-la-randonnee-avec-son-chien

http://emmenetonchien.com/blog/conseils-et-infos/randonner-avec-son-chien-ça-ne-simprovise-pas

Posts récents
Archives
HEURES D'OUVERTURE
 

LUNDI - VENDREDI :  8H00-12H00    13H30-18H00

​                 SAMEDI :  8H00-12H00    

 

CONSULTATION sur RDV uniquement

CLINIQUE VETERINAIRE DES EOLIENNES

ZAC du Breuil

Rue Victor Pierre

54450 BLAMONT

 

Tél: 03 83 42 46 18

Fax: 03 83 42 31 08

 

Mail: veto-blamont@wanadoo.fr

 

Pour toute urgence : composer le  03 83 42 46 18