L'arrivée d'un bébé dans la vie du chien


Préparer son chien à l'arrivée d'un bébé

Vous attendez un bébé et vous avez peur que votre chien devienne jaloux? Sachez qu’il n’existe pas de sentiment de jalousie comme tel chez un chien; il ne s’habitue qu’à la routine de ses maîtres, en revanche, il peut éprouver de l'envie. Oui, un chien peut avoir envie de monter sur les genoux de la maman qui allaite son bébé, surtout quand il y était habitué avant l'arrivée de bébé! Il suffit de le repousser doucement et de l'envoyer dans son panier. Il apprendra à attendre que sa maîtresse soit disponible. Les parents, tout en voyant d'un mauvais oeil la «jalousie du chien», cherchent néanmoins à se faire pardonner et sont très ambigus dans leur relation avec leur animal, ce qui est très déroutant pour lui. Lorsque celle-ci est bouleversée, il doit s’y réadapter et prendre une nouvelle place dans la hiérarchie familiale.

Préparer votre chien avant l’arrivée de bébé

Lorsqu'une femme attend un enfant, elle émet des phéromones (substances émises par les êtres vivants qui ont une fonction de communication. Les chiens et les chats y sont particulièrement réceptifs, même si elles sont émises par les humains !) que nous percevons sans nous en rendre compte. Ces phéromones sont perçues par les animaux et il est certain qu'un chien est souvent au courant de la grossesse, avant même que les tests ne soient pratiqués!

Il est important de ne pas attendre l’arrivée du bébé pour modifier les interdictions, car cela pourrait frustrer votre chien. Vous pouvez, par exemple, commencer à lui interdire d’aller dans la chambre réservée au bébé sans votre surveillance (signifiez-lui l’interdiction par le « non » et la récompense plutôt que par un obstacle tel qu’une porte, que vous pourriez oublier de fermer un jour) et permettez lui d'explorer la chambre du bébé si vous vous y trouvez. Laissez le renifler les nouvelles odeurs et rester en votre compagnie. Mais ne laissez jamais le chien quitter cette chambre avec un objet qui ne lui appartient pas. Si le chien ne sait pas donner un objet, apprenez-lui avant l’arrivée du bébé. Les jouets du chien et du bébé ne doivent pas se ressembler. De même, si votre chien tire quand il marche en laisse, corrigez ce comportement. Vous devez, en effet, maîtriser votre chien avant l’arrivée du bébé, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur ou à demander conseil à votre vétérinaire afin qu’ils puissent vous aider dans cet apprentissage. Préservez les endroits habituels de votre chien, l'emplacement de son panier, de ses gamelles, des coins qui resteront bien à lui et où il pourra toujours se réfugier. Sans le délaisser, accordez-lui progressivement moins de temps et d’attention. Il sera ainsi habitué lorsque vous devrez consacrer la majorité de votre temps au nouveau bébé. Modifiez doucement votre routine pour prendre de l'avance sur les nouvelles habitudes que vous adopterez quand bébé sera là et cela, encore une fois, afin que le changement soit le plus progressif possible pour votre compagnon.

Avant la venue de votre enfant, il faut également essayer de familiariser votre chien avec la présence de bébés et de jeunes enfants. Pour cela, il faut associer la présence des enfants à une situation agréable : caresses, friandises, jeux. Si les choses ne se passaient pas comme vous le désirez, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire comportementaliste afin qu’il puisse vous aider à résoudre ces problèmes de sociabilisation.

Il faut également impérativement prendre quelques mesures d'hygiène avant l'arrivée de votre bébé : une visite chez votre vétérinaire s’impose pour un petit bilan ; il faudra vermifuger votre chien (un minimum de 2 fois par an, mais en famille le vermifuge peut être administrer tous les mois) et le traiter contre les parasites externes (puces et tiques: tous les mois; attention aux traitements par voie cutanée et au contact entre la zone traitée et le bébé ou enfant).

Bébé arrive

Avant l’arrivée du bébé à la maison, il est conseillé de faire sentir au chien un vêtement ayant déjà été porté par votre bébé. Demandez néanmoins au vétérinaire si cela convient au tempérament de votre chien, car cela pourrait aussi accentuer son excitation à l’arrivée de votre bébé.

  • À la maison, attendez que le chien vienne à vous avant de lui présenter le bébé doucement, en le laissant le flairer. Selon la réaction de votre chien, approchez doucement le bébé en présentant les jambes ou les pieds, jamais le visage.

  • Félicitez le bon comportement de votre chien. De manière générale, caressez et récompensez davantage votre chien en présence de votre bébé. Il associera ainsi sa présence à un contexte agréable.

  • Lorsque vous vous promenez avec la poussette, vous aurez avantage à amener votre chien avec vous. Il s’habituera alors à cette nouvelle façon de faire et ne se sentira pas à l’écart. Ne fixez toutefois pas la laisse à la poussette.

  • Surtout continuez bien à ménager des moments de jeu et d’affection avec votre chien, pour qu'il ne se sente pas délaissé. Surtout lorsque vous êtes avec votre enfant : ainsi votre chien associera la présence de l'enfant au fait que vous vous occupez de lui. Autrement dit, il appréciera d’autant plus l'enfant !

  • Si le chien grogne après le bébé, une correction verbale est nécessaire (NON !!) et le chien peut même être placé dans une autre pièce de la maison temporairement. Le contact peut être initié à nouveau 10 minutes plus tard. Grogner après un bébé ou un enfant est inacceptable. Si le chien a peur du bébé ou est agressif envers lui, on devra les présenter l’un à l’autre d’autant plus progressivement.

Si votre chien montre des signes d’agressivité, n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui saura vous aider à trouver des solutions pour résoudre ces problèmes.

  • Ne laissez jamais un bébé ou un jeune enfant en compagnie d’un animal sans la supervision d’un adulte. Un accident est si vite arrivé. L'un, Bébé ne contrôle pas encore bien ses mouvements ou ne connaît pas encore le langage du chien et l'autre reste un animal avec des réactions qui peuvent être primitives, même si son intention n'est pas de nuire à l'enfant. Il en est de même avec votre chat, même si les chats étouffeurs de bébés tiennent plus du mythe que de la réalité, la prudence reste de mise et vous devez être présents afin de surveiller que tout se passe bien.

Quelques conseils :

  • Assurez de bons soins. Une quantité suffisante de nourriture et d’eau contribue au bon comportement du chien. Des soins vétérinaires adéquats constituent également une prévention importante contre certaines maladies transmissibles, mais simples à prévenir.

  • Afin de diminuer l’agressivité et l’excitation du chien, il est fortement conseiller de stériliser le chien et de lui accorder du temps pour qu’il puisse dépenser son énergie et jouer.

  • Il est aussi possible d’assister à des cours d’éducation canine. Favorisez les écoles stimulant les bons comportements par des récompenses plutôt que celles punissant les mauvais comportements. Ces dernières parlent plus de dressage de chiens que d’éducation canine. Comme pour le chat, un complément alimentaire ainsi que des phéromones apaisantes ( elles existent pour le chien sous forme de diffuseur ou de collier) peuvent aider le chien

  • Chaque fois que le bébé pleure, invitez le chien à venir le voir avec vous.

  • Quand vous donnez du lait au bébé ou vous l’allaitez, invitez votre chien à se joindre à vous. Vous pouvez même lui offrir une friandise pendant qu’il est tranquillement à vos côtés.

  • Quand vous allez promener votre bébé, emmenez votre chien avec vous.

  • Chaque jour, choisissez une ou deux périodes de cinq à dix minutes où vous vous occupez uniquement de votre chien sans interruption.

Quand bébé grandit

Il est conseillé d’éduquer votre enfant au plus tôt concernant le comportement à adopter avec votre chien. Il ne faut pas accepter que le bébé le considère comme un jouet. Il doit le respecter et il ne faut jamais laisser l'enfant aller déranger votre chien lorsqu'il est calme dans son panier ou sa zone de couchage. Il ne faut pas non plus que l'enfant le dérange pendant qu'il mange.

Gardez toujours à l'esprit qu'un jeune enfant n'est pas apte à décrypter la gestuelle de votre chien. Il risque donc de ne pas prendre conscience qu'il l'ennuie, et que si le chien grogne, c'est qu'il prévient qu'il peut attaquer. C’est à vous de surveiller votre enfant et vous devez lui apprendre ce qu’il peut faire et ce qu’il ne doit pas faire.

Une fois cette cohabitation mise en place, vous pourrez profiter pleinement de votre nouvelle vie de famille et votre chien sera assurément un facteur d’éveil essentiel pour votre bébé. Ils pourront devenir par la suite les meilleurs amis du monde !

Sources: http://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/viefamille/fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-preparer-chien-bebe

https://www.wanimo.com/veterinaire/comportement-du-chien/preparer-votre-chien-a-l-arrivee-d-un-bebe.html

Posts récents
Archives
HEURES D'OUVERTURE
 

LUNDI - VENDREDI :  8H00-12H00    13H30-18H00

​                 SAMEDI :  8H00-12H00    

 

CONSULTATION sur RDV uniquement

CLINIQUE VETERINAIRE DES EOLIENNES

ZAC du Breuil

Rue Victor Pierre

54450 BLAMONT

 

Tél: 03 83 42 46 18

Fax: 03 83 42 31 08

 

Mail: veto-blamont@wanadoo.fr

 

Pour toute urgence : composer le  03 83 42 46 18