Nourrir les oiseaux en hiver

January 12, 2018

 

Pourquoi les nourrir ?

 

L’hiver est une période de l’année où les aliments se font de plus en plus rare.

Que ce soient les insectes, les vers, les baies ou graines, ils sont plus difficiles à trouver et le gel rend aussi la recherche beaucoup plus délicate.

Apprenons à leur apporter le soin dont ils ont besoin pour qu’ils passent correctement l’hiver.
Ne faisons pas n’importe quoi pour que notre aide ne devienne pas un handicap à leur survie.

 

 

Et surtout les nourrir seulement durant la mauvaise saison, en période de froid prolongé. Le nourrissage peut globalement être pratiqué de la mi-novembre à fin mars. Il ne faut pas les nourrir tout au long de l’année car les oiseaux ont besoin de chercher eux-même leur nourriture.

 

 

Quelle nourriture donner aux oiseaux ?
 

Les oiseaux étant des animaux à sang chaud, il n'est pas conseillé de leur donner trop de graisse animale (lard, suif, saindoux…). Privilégiez plutôt les graisses d'origine végétale, si possible à base d'huile de colza.

Attention, ne donnez jamais de lait aux oiseaux : ils ne peuvent pas le digérer et celui-ci peut être responsable de troubles digestifs mortels. Seuls les dérivés laitiers cuits, tels que le fromage, peuvent être donnés en très petite quantité.

Les mélanges de graines très bon marché composés de pois, de lentilles et de riz doivent aussi être évités ainsi que les biscuits pour animaux domestiques.

 

Plus la nourriture que vous proposez sera variée plus vous attirerez d’espèces différentes.

A proscrire : le sel.
Attention donc, au beurre salé, aux cacahuètes salées, etc. mais aussi à la noix de coco séchées et aux graines de lin à ne pas donner en trop grande quantité.

 

Donnons leur les graines, les graisses et les fruits indispensables à leur survie, détails ci dessous.

 

Les meilleurs aliments:

Mélanges de graines : le mélange optimal étant composé d'1/3 de tournesol noir, de cacahuètes (non grillées ni salées!) et de maïs concassé ;

Pain de graisse végétale simple ;

Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes ;

Graines de tournesol (non grillées et non salées), si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides ;

Cacahuètes (non grillées et non salées) ;

Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées) ;

Petites graines de millet ou d'avoine ;

Fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin).

Voici les espèces concernées selon les graines proposées :
- graines de tournesol : nombreux oiseaux sauf les moineaux
- graines de pastèque : mésanges (mésange bleue et charbonnière ), sittelles
- graines de melon : tous les oiseaux même les moineaux
- graines de chanvre : tous les oiseaux.
- penser aussi à la graisse de poule, de canard, d’oie ou de lapin…

 

Installez-les soit en filet suspendu aux arbres ou posez-les dans votre cabane à oiseaux. 

 

 

 

Comment nourrir les oiseaux ?

 

Trois méthodes sont recommandées pour bien les nourrir : au sol, en mangeoire, dans les arbres.
Et d’une manière générale, LOIN DES BAIES VITREES ! Ces pauvres petites bêtes n’ont pas besoin de s’assommer sur nos fenêtres pour obtenir leur pitance !

  • Au sol jettez vos graines en variant les emplacements.

  • Dans une ou plusieurs mangeoires, évitez de mélanger les sortes de nourritures et ne laissez pas les saletés ou la moisissure s’installer (les verdiers et les tourterelles sont particulièrement sensibles aux aliments pollués par les déjections par exemple).

  • Dans les arbres, un peu partout au jardin, pendez des boules de graisse, des distributeurs, du lard non salé,…

  • Ne mettez pas plus de nourriture qu’il ne peut en être consommé en 24 h pour éviter qu’elle ne s’abîme.

  • Nettoyez régulièrement les mangeoirs : les oiseaux sont sensibles à de nombreuses maladies.

  • Attention: ne pas les installer sur les zones de passages des prédateurs qui pourraient attaquer les oiseaux. ex: les chats et les rebords de fenêtre, sans compter que les chats risquent de se régaler à la place des oiseaux en se gavant de beurre.

Que l’on se rassure donc, les nourrir n’entraîne pas forcément une sédentarisation des petits locataires du jardin et vos rouge-gorges ne seront pas tous obèses si vous leur donnez des graines en hiver.

  • Ils ont surtout besoin de manger le matin, pour se revigorer après la nuit où ils ont brûlé toutes leurs calories pour résister au froid.

  • Le soir aussi, vous leur donnerez l’énergie de combattre les températures négatives.

 

 

Les mangeoires pour les oiseaux en hiver :

 

De nombreux cabanes et nichoirs à oiseaux existent, que vous pourrez :

  • accrocher aux arbres, solidement arnaché avec du fil.

  • accrocher aux branches bien maintenu pour les protéger du vent.

  • planter sur un joli perchoir bien en vue de la fenêtre de votre cuisine ou de votre salon.

Ne pas oublier l'eau et les nichoirs

 

 

Pour compléter votre action, n’oubliez pas l’eau surtout pour les granivores qui ne retirent que peu d’eau de leur nourriture. Changez souvent l’eau des abreuvoirs et attention à ce qu'elle ne gèle pas.

Importants aussi : les nichoirs.
Installez nichoirs et points d'eau proches les uns des autres : les oiseaux sont en effet des cibles idéales pour les prédateurs à l’heure du bain car plus vulnérables et ils doivent donc pouvoir se réfugier rapidement dans leur abri.
Chaque espèce à son nichoir de prédilection, variez les formes et les emplacements ! 

 

 

 

Pensez éventuellement à la fabriquer vous-même, les enfants sont très souvent les premiers intéressés à participer à une telle construction.

 

Et si on bricolait !!

 

Comment construire une maison pour les oiseaux ?

 

 

Ce tuto présente un modèle de nichoir robuste en bois épais, facile à reproduire avec quelques outils de base.

Le matériel :
  • Crayon

  • Équerre graduée

  • Scie à bois

  • Perceuse-visseuse

  • Foret à bois

  • Vis à bois

  • Crochet à vis

  • Scie sauteuse

  • Papier de verre

  • Planche de bois

  • +/- une charnière pour pouvoir ouvrir le couvercle et faire un peu de ménage une fois le nichoir inoccupé)

  • Petite branche de bois cylindrique pour le perchoir

Les étapes :
  1. Découpez 6 morceaux de bois : 2 carrés de 15cm, 1 rectangle de 15 x 20cm, 1 rectangle de 13.5 x 20cm, 1 rectangle de 15 x 27, 1 rectangle de 16.5 x 27cm

  2. Poncer les arêtes du bois pour retirer les échardes

  3. Réaliser le trou d’accès au nichoir (à adapter en fonction de l'espèce ciblée, entre env. 2,5 et - cm de diamètre, voir les dimensions)

  4. Fixer les différents éléments du nichoir avec les vis à bois

  5. Percer un petit trou sous l’entrée du nichoir pour y insérer un perchoir (petite branche de bois taillée en cylindre)

  6. Fixer le crochet à vis au niveau du toit

  7. c'est prêt, plus qu'à lui trouver un bon emplacement !!

Retrouvez d'autres plans sur :

http://nichoirs.net/page4.html

ou 

http://oiseau-mesange.fr/nichoirs-pour-mesanges/ 

 

Système D:

 

Un peu de cuisine maintenant !

 

Fabriquer un bloc de saindoux aux graines pour les oiseaux du jardin

 

Conseils pour fabriquer votre bloc de saindoux aux graines :

  • Faire fondre le saindoux en le chauffant dans une casserole.

  • Ajouter des graines variées. Remuer.

  • Placer une plaquette de bois (bâton d’esquimau, petite branche) dans le moule (pour être figées dans la graisse).

  • Entourer d’un fil de fer à faire dépasser de plusieurs centimètres en hauteur et recourber le bout pour en faire un crochet.

  • Dans le moule (pot de yaourt) verser doucement le mélange. Laisser figer. 

  • Retirer du moule. Vous pouvez également vous servir d’une pomme de pin qu’il vous suffit de tremper dans le mélange.

  • Et hop, dans les arbres !

 

 

Réaliser des boules de graisses pour les oiseaux

 

 

Pour fabriquer des boules de graisses pour les oiseaux il vous faudra :

  • de la graisse animale ou végétale sans sel

  • des graines mélangées pour oiseaux

  • des noix brisées

  • des graines d'arachide

  • des graines de tournesol décortiquées et non décortiquées

  • un pot de yaourt

  • de la ficelle et un bout de bois

  • un filet pour agrumes ou oignons

Une fois les graines et la graisse mélangées, placer le bout de bois attaché à la ficelle dans un pot de yaourt vide.

Remplir le pot de yaourt du mélange.

Placer le pot au réfrigérateur quelques heures.

Démouler le contenu une fois qu'il est bien rigide et le placer dans le filet.

Refermer le filet et le suspendre à un arbre à l'aide de la ficelle.


Variante :

Il est également possible de badigeonner une pomme de pin du mélange fait précédemment et de l'accrocher à un arbre avec une ficelle.
De cette manière les oiseaux ne seront pas perdus car ils retrouveront leur pomme de pin qu'ils connaissent si bien !

 

 

En participant à l’alimentation des oiseaux durant l’hiver, vous aidez ceux qui n’ont pas pu rejoindre un climat un peu plus doux, à lutter contre le froid.

Vous favorisez aussi l’écosystème tout en créant dans votre jardin un véritable refuge plein de vie.

 

 

 

Extraits/Sources:

https://www.lpo.fr/actualite/nourrir-les-oiseaux-de-son-jardin-en-hiver

https://www.rustica.fr/articles-jardin/nourrir-tous-oiseaux-jardin,2622.html

http://www.jardiner-malin.fr/fiche/oiseau-hiver-nourriture-graisse.html

http://nichoirs.net/page4.html

http://oiseau-mesange.fr/nichoirs-pour-mesanges/

https://www.rustica.fr/tv/realiser-boules-graisses-pour-oiseaux,7999.html

https://www.aujardin.info/fiches/refuges-oiseaux-hiver.php

 

 

Please reload

Posts récents

March 15, 2020

December 21, 2018

November 21, 2018

September 17, 2018

Please reload

Archives
Please reload

HEURES D'OUVERTURE
 

LUNDI - VENDREDI :  8H00-12H00    13H30-18H30

​                 SAMEDI :  8H00-12H00    13H30-16H00

 

CONSULTATION sur RDV

CLINIQUE VETERINAIRE DES EOLIENNES

ZAC du Breuil

Rue Victor Pierre

54450 BLAMONT

 

Tél: 03 83 42 46 18

Fax: 03 83 42 31 08

 

Mail: veto-blamont@wanadoo.fr

 

Pour toute urgence : composer le  03 83 42 46 18