Pourquoi traiter contre les puces et les tiques en hiver?

February 3, 2018

On a tous tendance à se dire qu’en hiver cela n’est pas nécessaire de traiter contre les puces et les tiques, et on néglige les traitements réguliers (que l’on faisait pourtant tous les mois au printemps et en été) ou on les oublie complètement, on y repensera au printemps prochain!!

On se dit que ces parasites ne sont pas présents, ils sont où? En Vacances?? ERREUR !! Malgré le temps, des fois, peu idéal et des températures basses pour eux, les puces et les tiques parviennent tout de même à survivre et infester nos animaux de compagnie.

 

Les puces: 

Rappel du cycle de la puce: 

 

 

Elles adorent le confort doux et chaud de nos maisons et surtout de nos plaids et paniers (zones de repos) mis à disposition des chiens et chats bien installés prés d’une source de chaleur. La température de la maison, le pelage plus dense qu’en été font que les puces adorent l’hiver!! Les zones de repos (plaids, paniers, …) sont des lieux de forte concentration d’oeufs, larves et pupes de puces. On aura tous remarqué que nos animaux sont un peu comme nous, avec le froid on devient paresseux, on est mieux blotti sur son canapé sous une bonne couverture que dehors au froid. Il en va donc de même pour nos amis à 4 pattes qui passeront la majeure partie de leur temps dans leur nid douillet (coucouche panier papattes en rond!), les puces n'auront pas besoin de beaucoup se fatiguer. 

 

Et, pendant ce temps tout le monde est bien au chaud : nous, nos animaux et les puces !!

 

 

Même si en hiver leur développement est moins rapide qu’en été, à condition d’avoir des températures d’intérieur raisonnables, les puces se développent tout de même. Une étude montre que dans une pièce chauffée à 27°C les puces se développent en 15j environs, alors que dans une pièce à 19°C elles se développent en 30j (ça peut aller jusqu’à 2 mois).

On entend souvent, au printemps, ça y est les puces sont de retour (elles étaient parties? où?), mais en fait non, elles étaient déjà là, elles ont passé l’hiver bien au chaud à se developper tranquillement.

 

Il est donc important de traiter toute l’année, d’autant plus que les oeufs peuvent rester à ce stade, ne pas se développer jusqu’à 6mois après leur ponte pour attendre le meilleur moment et les conditions idéales. Des oeufs pondus en début d’été pourront donc se developper en hiver lorsque l’on poussera un peu le chauffage dans nos maisons, et inversement!!

 

Alors gare aux puces!!

 

 

 

 

Et les tiques?

 

 

Quant à eux, ce sont des parasites saisonniers, avec une période d'activité plus importante au printemps et à l'automne mais que l’on croise tout de même régulièrement en hiver, surtout si le temps est doux et humide. On les retrouve plus en extérieur, contrairement aux puces, pour les espèces Ixodes Ricinus ( transmet la maladie de Lyme) et Dermacentor Reticulatus (transmet les piroplasmes responsables de la piroplasmose), quant à Rhipicephalus Sanguineus , par contre est capable de vivre en intérieur, elle dite tique de chenil ou domestique.

 

 

On parle parfois de tiques brunes et de tiques blanches, mais tailles et couleurs varient en fonction du stade de développement du parasite et du fait qu'il soit gorgé de sang ou non. Seuls les spécialistes armés d'un microscope sont capables de reconnaître l'espèce d'une tique.

Les tiques sont présentes sur tout le territoire national (voir les cartes) mais avec des variations régionales. Certaines tiques sont plus fréquemment retrouvées dans les bois, d'autres dans les hautes herbes des prairies, ... Comme les différentes tiques ne transmettent pas les mêmes maladies, la répartition territoriale des tiques a un impact sur les risques encourus par les animaux de compagnie. Les risques varient en fonction du lieu de résidence et de l'accès ou pas à des zones favorables aux tiques.

 

Ces parasites sont rencontrés lors des promenades et s’installent sur son hôte (chien, chat, homme) lors de son passage, attention surtout les jours de beau temps quand le chien fait une petite pause et se couche dans l’herbe, dans les fourrés, ou sur un tas de bois pour les chats. 

 

 

Petits rappels:

Les risques que les tiques font courir aux chiens et aux chats

Les tiques se nourrissant du sang de leur hôte, elles peuvent, en cas d'infestation massive, être à l'origine d'une anémie. Plus fréquemment, il peut se former un petit abcès à l'endroit de la morsure si celle-ci s'infecte, ou si on a laissé la partie la tête de la tique dans la peau en essayant de l'enlever. Même si elles sont peu agréables pour l'animal, ces petites lésions disparaissent dans la plupart des cas en quelques jours. L'application d'un désinfectant matin et soir peut suffire.

Le véritable danger des tiques réside dans les nombreuses maladies qu'elles peuvent transmettre aux animaux. 

 

Les principales maladies transmises par les tiques aux chiens:
  • La piroplasmose, appelée également babésiose. Elle est causée par un parasite sanguin qui détruit les globules rouges. Ses principaux symptômes : abattement, fièvre, urines foncées. La piroplasmose est présente partout en France.

  • L'ehrlichiose et les anaplasmoses, qui sont des maladies bactériennes, qui évoluent sur un mode lent, provoquant fièvre, abattement, perte de poids, baisse des défenses immunitaires. Le risque existe sur l'ensemble du territoire national, mais il s'agit d'infections assez rares.

  • La borréliose, appelée en médecine humaine maladie de Lyme, provoquée par une bactérie et s'exprime parfois chez le chien par des douleurs articulaires. La principale tique pouvant transmettre cette maladie est présente dans toute la France, mais un peu moins fréquente sur la Côte d'Azur.

 
Les principales maladies transmises par les tiques aux chats:

Les tiques transmettent plus rarement des agents infectieux aux chats, bien qu'il arrive de rencontrer des chats atteints d'ehrlichiose et d'anaplasmose.

 

C'est pourquoi, même si le risque est faible en hiver, il est tout de même maintenu, il faut poursuivre les traitements contre les tiques à l’aide d’antiparasitaire adapté et SURTOUT faire toujours une inspection en rentrant de promenade.

 

 

 

Sources/Extraits/Images:

https://multimag.multipharma.be/fr/article/chien-et-chat-gare-aux-parasites

https://www.esccap.fr/arthropodes/tiques-risques-maladie-chien-chat.html

https://www.esccap.fr/nos-recommandations-contre-les-parasites/356-pourquoi-les-tiques-sont-elles-dangereuses-pour-les-chiens.html

webconférence vetwebinar

Please reload

Posts récents

March 15, 2020

December 21, 2018

November 21, 2018

September 17, 2018

Please reload

Archives
Please reload

HEURES D'OUVERTURE
 

LUNDI - VENDREDI :  8H00-12H00    13H30-18H30

​                 SAMEDI :  8H00-12H00    13H30-16H00

 

CONSULTATION sur RDV

CLINIQUE VETERINAIRE DES EOLIENNES

ZAC du Breuil

Rue Victor Pierre

54450 BLAMONT

 

Tél: 03 83 42 46 18

Fax: 03 83 42 31 08

 

Mail: veto-blamont@wanadoo.fr

 

Pour toute urgence : composer le  03 83 42 46 18