Attention : Intoxication aux engrais

March 17, 2018

 

Avec le printemps qui arrive, une envie de renouveau, on a tendance à jardiner, préparer de jolies jardinières pour égayer un peu le balcon et les bordures. Pendant cette saison idéale aux travaux de jardinage, on utilise forcément des engrais, sous différentes formes : granulés, bâtonnets, liquides, terreaux, … Attention à nos petits compagnons qui seraient tentés de jardiner à leur façon : en mangeant l’engrais!! Ces produits sont toxiques et causent des empoisonnement parfois graves!

 

 

Les différents engrais :

 

Il existe différentes sortes d’engrais, leur toxicité varie en fonction de leur nature.

 

- Les engrais minéraux : engrais à base d’Azote (N), de potassium (K) et de phosphore (P): NKP. Ils sont à l’origine d’irritation digestive modérée. La dose toxique est de l’ordre de 5g/kg chez le chien.

 

- Les engrais d’origine biologique : engrais organiques issus de déchets végétaux (et animaliers). Ils causent des troubles digestifs mineurs en général, mais attention à leur composition.  

Par exemple, les engrais contenant des tourteaux de ricin sont toxiques pour les animaux et provoquent une nécrose de la muqueuse intestinale à l’origine d’une entérite hémorragique due à la ricine (toxine végétale).

 

 

Les engrais à base de cosses de cacao (existent sous forme de couvre sol ou paillage) :

 

Ces cosses de cacao contiennent de grandes quantités de théobromine . Cette substance se retrouve aussi dans le chocolat (retrouver notre article sur "les aliments toxiques"). Elle est responsable d’intoxications, souvent très graves chez le chien.

Les chiens ont une grande appétence pour ce type d’engrais d'autant qu'il est souvent composé aussi de poudre d'os. Les cosses de cacao sont également parfois vendues comme couvre-sol décoratif, comme alternative aux morceaux d'écorces de pin, ou broyées pour améliorer le sol (mulching). Les Centres Antipoisons reçoivent chaque année plusieurs appels pour des intoxications. Les symptômes peuvent être très graves  ( agitation, vomissements, diarrhée, tachycardie, hyperthermie (fièvre), polypnée (respiration rapide), troubles du rythme cardiaque, rigidité musculaire, ataxie (trouble de la coordination des mouvements), convulsions), pouvant même conduire jusqu’au coma voire à la mort de l’animal en 18 à 24h Aucun traitement n’existe, seul un traitement des symptômes peut être mis en place.

 

- Les engrais à base de dérivés nitrés : nitrates, nitrites, urée, ammonitrates : les nitrates sont peu toxiques chez les carnivores domestiques, alors que de nombreux cas d’intoxications sont rapportés chez les bovins

 

- Les superphosphates ou engrais phosphatés : dont les intoxications sont plus souvent rencontrés chez les ruminants car appétents pour eux en raison de leur goût salé, d’où un nombre d’intoxications assez élevé chez ces animaux.

 

 

Attention aux autres produits de jardinage:

 

 

  • les anti-mousses : ce type de produit contient généralement du fer, à l’origine d’intoxications qui peuvent être graves lors d’ingestions massives (effet corrosif sur le tube digestif, et à plus fortes doses, dommages cellulaires sur le foie, le cœur, l’encéphale…)

 

  • les désherbants : il en existe de nombreuses familles, à la toxicité variable. Les désherbants sont à l’origine de symptômes digestifs principalement (par irritation locale), mais certains produits peuvent entraîner une atteinte de l’état général et des troubles nerveux.

 

  • les anti-limaces: Le métaldéhyde est la substance active de nombreux molluscicides.  Les chiens en mangent souvent de grandes quantités. Des intoxications sont également décrites chez les vaches, les chevaux, les oiseaux et les chats. Les premiers symptômes sont de la fièvre et des vomissements, viennent ensuite des spasmes musculaires, des convulsions et finalement le décès. Il n’y a pas d’antidote spécifique. Pour les ingestions récentes (< 1 heure) il est indiqué de faire vomir et de donner du charbon médicinal. Le traitement est symptomatique.

 

 

Quels sont les symptômes en cas d’intoxication ?

 

Lors de l’ingestion d’un engrais, les troubles attendus sont essentiellement digestifs :

  • Vomissements ;

  • Diarrhée ;

  • Abattement ;

  • Hypersalivation…

Pour les engrais minéraux (NPK: azote, phosphore, potassium) classiques, ces signes sont d’intensité modérée.

En revanche, les symptômes suite à l’ingestion de tourteau de ricin sont généralement d’intensité plus marquée, avec fréquemment une évolution vers une diarrhée hémorragique profuse. Ces troubles apparaissent dans les heures qui suivent l’ingestion, et évoluent sur 2 à 4 jours. Ce type d’intoxication nécessite une prise en charge rapide par un vétérinaire.

 

 

Que faire en cas d’ingestion ?

 

Le pronostic des intoxications aux engrais classiques est généralement favorable. Cependant, il peut varier selon les éléments contenus dans l’engrais (ricin), la sensibilité individuelle de l’animal, la quantité ingérée, … 

En cas d’ingestion, n'attendez pas que votre animal développe des symptômes. Consultez un vétérinaire dès que possible, en précisant bien la composition du produit. Plus vite votre animal sera pris en charge, meilleur sera le pronostic !

 

 

 

 

Source/Extraits/Photos:

Le magazine d'information des ASV n° 04

https://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-les-v-t-rinaires/intoxication-du-chien-par-des-engrais-base

https://mag.bullebleue.fr/engrais

https://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-les-v-t-rinaires/intoxication-aux-antilimaces-base-de-m-tald

https://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-les-v-t-rinaires/intoxication-par-engrais-base-de-tourteau

 

Please reload

Posts récents

March 15, 2020

December 21, 2018

November 21, 2018

September 17, 2018

Please reload

Archives
Please reload

HEURES D'OUVERTURE
 

LUNDI - VENDREDI :  8H00-12H00    13H30-18H30

​                 SAMEDI :  8H00-12H00    13H30-16H00

 

CONSULTATION sur RDV

CLINIQUE VETERINAIRE DES EOLIENNES

ZAC du Breuil

Rue Victor Pierre

54450 BLAMONT

 

Tél: 03 83 42 46 18

Fax: 03 83 42 31 08

 

Mail: veto-blamont@wanadoo.fr

 

Pour toute urgence : composer le  03 83 42 46 18